Curios Studio : Cinema

Curios Studio : Cinema

Tout sur le webzine de cinéma sourd français !


Melbourne Spurr (1888-1964), photographe sourd des portraits hollywoodiens à l'époque des films muets.

Publié par Phil H. sur 5 Avril 2013, 14:35pm

Catégories : #Dossiers

melbournespurr.jpgQui a entendu parler de Melbourne Spurr, né le 22 décembre 1988 à Decorah dans l'Iowa et mort le 3 octobre 1964 à Los Angeles en Californie aux Etats-Unis ? Célèbre photographe sourd dans l'âge d'or d'Hollywood qui voulut être acteur...

 

Arrivé à Hollywood autour de 1917, Melbourne Spurr avait l'intention de devenir acteur. Les réalisateurs lui répétaient que c'était trop difficile de travailler avec des sourds. Il avait tout de même interprété un personnage dans Docteur Jeckill et M. Hyde de John S. Robertson (1920) sans pour autant être apparu dans le film. Il travailla alors pour le célèbre photo Fred Hartsook dans le studio Hartsook. Alors qu'il photographiait l'actrice canadienne Mary Pickfordn, jadis surnommée la "petite fiancée de l'Amérique", cette dernière était fortement impressionnée par son travail qu'elle l'avait aidé à lancer sa propre carrière en tant que photographe de portraits des célèbrités d'hollywood. Au milieu des années 1920, il fut l'un des portraitistes des célèbrités à travers le monde.


Les grands studios de cinéma, à cette époque, étaient très exigeant : les stars ne pouvaient se faire photographier que par leur propre photographe. Melbourne Spurr choisit alors de garder son propre studio avant qu'il fusse exclus en faveur des plus grands photographes George Hurrell, Clarence Sinclaire Bull, Eugene Robert Richee et bien d'autres travaillant pour les studios cinématographiques renommés.

 

Le photographe sourd s'était distingé à Hollywood depuis une décennie glorieuse, tout en continuant à photographier les présidents américains, les artistes, les danseurs... Aujourd'hui, on compte des milliers de portraits des acteurs et les actrices qui, pourtant très célèbres dans leur temps, sont malheureusent tombés dans les oubliettes.

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents