Curios Studio : Cinema

Curios Studio : Cinema

Tout sur le webzine de cinéma sourd français !


Un couple indien doublent des films pour les Sourds

Publié par Curios Studio : Cinema sur 29 Mai 2012, 17:36pm

Catégories : #Coups d'œil

Source : The Times of India : Indore-based couple dub movies into sign language for deaf and dumb, de Kundan Pandey. 27 mai 2012, 13:54. Traduction :  Phil Hanras.

 

indore carteINDORE :  Amener  à changer la vie des personnes en difficulté et leur donner confiance à vivre comme toutes personnes normales ne sont vraisemblablement pas des choses faciles. Un couple d'Indore, la plus grande ville de la région de Mâlvâ, au centre de l'Inde, est déterminé à accomplir leur tâche pour les Sourds : doubler des films de Bollywood en langue des signes afin qu'ils puissent les regarder aisément.

Gyanendra Purohit et Monika Purohit combattent pour la fierté des Sourds et ont décidé de coloriser leur vie à travers le monde de spectacle de façon à leur permettre de faire partie de la même société des autres. Avec le soutien de la police municipale, le couple a doublé quelques blockbusters indiens, notamment Sholay de Ramesh Sippy (1975), avec les acteurs Amitabh Bachchan et Dharmendra, ainsi que Munna Bhai M.B.B.S. de Rajkumar Hirani (2003), Taare Zameen Par d'Aamir Khan (2007) et le plus connu Gandhi de Richard Attenborough (1982). « Et, plus tard, 3 Idiots [de Rajkumar Hirani] dans la file d'attente », a ajouté l'un du couple.

 

couple-indien.png Motivé par l'émission Satyamev Jayate, le tout dernier programme télévisé d'Aamir Khan, ce couple a décidé de la doubler en langue des signes au profit du bénéfice des Sourds. Il est prêt à le faire gratuitement pour l'émission et attend la réponse, a déclaré Gyanendra Purohit. Ce dernier a raconté que tous ces films pouvaient être trouvés au Deaf and Dumb Police Assistant Centre entretenu par la police d'Indore, en collaboration d'Anand Service Society. Cette société travaille pour l'intérêt des personnes sourdes.

À propos de leurs efforts pendant le doublage d'un film, le couple disait que c'est le plus grand défi, car il doit préparer les films pour ceux qui n'ont pas pris des cours formels de la langue des signes.  « La police d'Indore vient financièrement en aide », a-t-il dit.

Pourquoi cette décision humaine ? Monika a avoué que le frère de Gyanendra était sourd et qu'il est mort mystérieusement dans un accident de train.  À cette époque, Gyanendra était en Californie et a quitté les études se consacrer aux Sourds. La famille de  Gyanendra  avait reçu une lettre de nomination d'une banque gouvernementale, un mois après la mort de son frère.

Quand The Times of India a questionné à un Sourd, habitant de Sagar, qui avait vu certains films en langue des signes : au départ, sa famille l'aidait, mais souvent cela leur dérangeait. Maintenant, il se contente à visualiser des films sans interprète. Un autre de Khandwa, alors qu'il s'ennuyait devant un film incompris, il apprécie l'idée du doublage et insiste déjà d'autres films.

Si erreur d'expressions françaises ou de traduction, prévenez-moi.

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents